janvier 30, 2022 5 Temps de lecture

Faire du sport et pratiquer une activité physique régulière fait partie intégrante d’un mode de vie sain. En effet, pour être en bonne santé, il est difficile de faire l’impasse sur le sport puisque bouger, transpirer, se muscler, activer la circulation sanguine et lymphatique est indispensable. Cela permet de se maintenir en forme et de se prémunir contre bon nombre de maladies. Seulement cela ne se fait pas sans risque car les contractions musculaires qui ont lieu lors de la pratique d’une activité physique produisent de l’acide lactique. Si ce dernier est mal évacué, une quantité trop importante s’accumule dans les muscles. C’est ce qui crée les courbatures. Cependant, ce type de douleurs musculaires peut aussi être provoqué par des maladies infectieuses, avec des virus comme la grippe par exemple. Là aussi, elles seront dues aux nombreuses toxines accumulées dans l’organisme à cause de la destruction de certaines cellules par les microbes. Dans un cas comme dans l’autre, des solutions naturelles efficaces peuvent soulager les courbatures qui en découlent !

Se masser avec des huiles essentielles pour soulager les douleurs musculaires

Sans effet secondaire et risque pour votre santé, les remèdes et antidouleurs naturels sont les solutions à privilégier autant que possible si vous souffrez de douleurs musculaires. Dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire d’avoir recours aux médicaments traditionnels pour diminuer l’inflammation responsable de votre douleur.

L’huile essentielle de gaulthérie couchée

Grâce à son action hautement anti-inflammatoire et antispasmodique, cette plante est utilisée depuis des milliers d’années par les Amérindiens.

Pour profiter de ses bienfaits, il vous suffit de mélanger deux à trois gouttes d’huile essentielle avec une cuillère à café d’huile végétale de votre choix pour vous frictionner les zones concernées par vos douleurs, entre deux à trois fois par jour.

Attention, assurez-vous de ne pas être allergique à l’aspirine, sous traitement avec des médicaments qui fluidifient le sang ou encore enceinte, auquel cas, cette plante vous serait déconseillée. Enfin, il est préconisé d’avoir au moins douze ans pour utiliser de l’huile essentielle de gaulthérie.

L’huile essentielle de lavande super


Pourvue de vertus antalgiques et myorelaxantes, cette huile essentielle soulage les contractures musculaires bénignes à une vitesse surprenante. Diluez-en quarante gouttes dans vingt millilitres d’une huile végétale de votre choix et appliquez le tout sur la zone concernée.

Boire des infusions de plantes médicinales anti-inflammatoires et décontracturantes musculaires

Les tisanes de griffe du diable

Aussi appelée Harpagophytum, cette plante est un anti-inflammatoire naturel contre les douleurs musculaires, dépourvue d’effets secondaires. Elle peut même éventuellement être utilisée en traitement de fond durant deux voire trois mois pour les sportifs notamment.

Toutefois, sachez qu’elle est déconseillée aux personnes souffrant d’ulcère situé au niveau du duodénum ou au niveau gastrique. 

La reine des prés

Anti-inflammatoire et diurétique, la reine-des-prés a la capacité de calmer les douleurs, tout en diminuant la quantité d’acide lactique contenue dans les muscles. 

Faites infuser une cuillère à café d’un mélange de feuilles et de fleurs séchées dans trois décilitres d’eau bouillante. Au bout de dix minutes, filtrez l’infusion et buvez-en entre trois à cinq tasses quotidiennement ;

Tout comme pour la gaulthérie couchée, les personnes allergiques à l’aspirine ou traitées avec des médicaments fluidifiant le sang ne doivent pas consommer cette infusion.

La teinture-mère de piloselle

De la même famille que l’artichaut ou encore le pissenlit, la piloselle, qui est une plante rampante aux vertus diurétiques, fait partie des astéracées. Sa consommation favorise l’élimination de l’acide lactique par les reins, un acide causant les douleurs des courbatures.

Prenez-en trente à cinquante gouttes diluées dans un grand verre d’eau. Vous pouvez en consommer entre trois et cinq fois par jour.

Les femmes enceintes ainsi que les enfants ne doivent pas boire de cette boisson.

Utiliser la chaleur pour détendre les muscles et diminuer les courbatures

Le chaud a la particularité de réduire l’inflammation, les gonflements et les contractures musculaires. On peut utiliser la chaleur par différents biais.

Les compresses chaudes

Placez une bouillotte chauffée et préalablement enveloppée dans un tissu, afin de ne pas vous brûler, sur la zone qui vous fait mal. Laissez la partie chauffer pendant environ quinze minutes, jusqu’à ce que vous sentiez une amélioration des douleurs et un assouplissement du muscle.

En réchauffant la région de vos courbatures, vous augmentez l’afflux sanguin qui va alors emporter avec lui l’acide lactique créé lors de votre activité sportive et lui permettre d’être éliminé par les reins.

Pour ce faire, trempez simplement un tissu dans de l’eau très chaude et essorez-le légèrement afin de pouvoir l’appliquer sur la zone à traiter sans que cela ne dégouline et surtout sans vous brûler. Couvrez d’un linge supplémentaire afin de ne pas trop vite perdre la chaleur. Vous pouvez renouveler l’opération entre trois et quatre fois par jour.

Sinon, vous pouvez également prendre un bain, utiliser une poche de gel ou encore des patch chauffants. Un bain bien chaud accélère la circulation sanguine et favorise ainsi l’évacuation des déchets et toxines accumulés dans les muscles, comme l’acide lactique. Restez-y durant une demie heure pleine. Les personnes souffrant d’hypertension ou de problèmes circulatoires voire cardiaques doivent se méfier du chaud.

Faire des cataplasmes pour venir à bout des courbatures

La boue de fango

D’origine volcanique, cette boue minérale est plébiscitée pour son pouvoir d’absorption des toxines hors des tissus. En cataplasme chaud, cela vous permettra en plus d’accentuer les échanges cellulaires à l’intérieur des muscles. Réchauffez votre cataplasme une dizaine de minutes avec de l’eau chaude et disposez-le sur la région concernée par les douleurs. Vous pouvez réaliser ce procédé entre deux et trois fois par jour.

Se mettre à la réflexologie pour atténuer les douleurs musculaires

En tant qu'organes épurateurs du sang, les reins sont indispensables à l’évacuation des déchets, des toxines et toute forme d’acides. La zone de réflexologie plantaire correspondant aux reins se trouve au centre de la plante des pieds. Mettez simplement un peu de crème à cet endroit et massez en vous aidant de votre pouce pour exercer une certaine pression durant dix minutes. Ce massage est à faire deux fois par jour.

Boire de l’eau faiblement minéralisée pour évacuer les toxines liées aux courbatures

Mieux vaut ne consommer que de l’eau de source de bonne qualité et très peu minéralisée puisqu’elle emportera plus facilement avec elle les acides à l’origine des douleurs hors des tissus musculaires. Aller jusqu’à deux litres par jour.

Se masser avec des plantes telles que l’arnica

On ne présente plus l’arnica qui est une plante redoutable en cas de choc, de spasmes musculaires et de douleurs. Vous la trouverez sous forme d’huile ou de crème. Appliquez-en là où vous en avez besoin et massez doucement jusqu’à complète pénétration, en renouvelant le geste jusqu’à trois fois par jour. Non destiné aux femmes enceintes et aux enfants.

BONUS : lutter contre les courbatures liées au sport

L’huile de CBD est extrêmement bénéfique pour les sportifs assidus. En effet, ses propriétés anti-inflammatoires lui permettent de lutter contre les douleurs musculaires, en combinaison d’un automassage appliqué

Utilisé quotidiennement et sur le long terme, ce produit évite les blessures d’usure et permet de récupérer plus vite. Les molécules du cannabidiol vont en plus endiguer la douleur en inhibant les perceptions nociceptives engendrées par les douleurs musculaires. En d’autres termes, c’est un boost anti-inflammatoire et un allié de choix pour quiconque pratique une activité physique régulière.

Out of the Sandbox
Out of the Sandbox



Voir l'article entier

Quels sont les moyens de consommer le CBD Mango Haze ?
Quels sont les moyens de consommer le CBD Mango Haze ?

mai 14, 2022 3 Temps de lecture

CBD et contrôle routier : ce qu’il faut savoir
CBD et contrôle routier : ce qu’il faut savoir

avril 17, 2022 3 Temps de lecture

Le CBD Harmonystore  la qualité au service de votre moment de détente
Le CBD Harmonystore la qualité au service de votre moment de détente

mars 30, 2022 3 Temps de lecture

Sign up for our Newsletter